Etre mère

Etre mère

Aujourd’hui j’ai envie de me lancer un défi, participer pour la première fois à un rendez-vous fort sympathique initié par Babidji. Il s’agit d’une rubrique qu’elle anime sur son blog tous les mercredis. Il faudrait peut être que je vous dise le nom quand même, il s’agit de  » Etre mère « . Le sujet est libre, il nous suffit de parler de notre condition de mère.

Dans cet article, je voudrais vous parler de mon  rôle de maman dans l’épanouissement de mes enfants. C’est vrai que l’on dit toujours que l’on ne fait pas les enfants que pour soi. Mais quelle mère n’a pas un petit pincement au coeur quand elle voit son enfant qui grandit et qu’elle n’en a pas profité assez.

Alors moi, par choix et parce que j’ai pu le faire, un travail à temps partiel, pas très valorisant. J’ai opté pour le congé parental, je ne l’ai pas pris à la naissance de mon gnome 2 mais un  peu plus tard lorsque j’ai eu envie du numéro 3 et marre aussi de rater tous leurs progrès et des horaires de plus en plus décalés par rapport à la vie de mes enfants. Et croyez-moi depuis presque 1 an et demi il s’en est passé des choses et j’étais là pour eux à chaque instant et çà fait du bien.

Etre mère c’est finalement un travail à temps plein, accaparant mais si enrichissant quand on voit nos efforts récompensés par les changements de nos enfants en mieux et l’on se sent fière d’eux.

Commençons par le petit dernier qui a un peu plus de 6 mois et demi. Il a débuté la diversification alimentaire. Quelle joie, quel bonheur de le voir manger avec appétit les purées que je lui prépare et j’imagine déjà ce que je pourrai lui faire plus tard. C’est vrai que j’adore cuisiner et je suis contente qu’il apprécie.  Je suis ravie quand il me fait spontanément des câlins, des caresses quand je le tiens dans les bras. J’ai droit à tous ses sourires, ses coups de fatigue aussi…Mais je suis là pour lui et pour le voir évoluer, et mon bébé a une furieuse envie d’apprendre des tas de choses, impatient déjà.

Mon second va sur ses 3 ans et déjà la rentrée des classes se profile à l’horizon. Il parle bien pour son âge, fait des phrases, essaie de tout faire comme les grands mon petit bonhomme. Il est propre au niveau du pipi la journée depuis presque un an mais pour le reste ce n’est pas encore çà. Il fait dans la culotte mais chaque fois qu’il fait dans les toilettes maman est fière de son petit garçon. Je suis là auprès de lui aussi pour lui apprendre en douceur avec de la patience et beaucoup d’amour sans le brusquer ni le braquer. Il a appris aussi certaines comptines, les couleurs auprès de maman qui a essayé de l’éveiller tout en le couvant encore un peu. Mon bébé.

Et enfin ma fille, la seule de la fratrie, 4 ans et demi et déjà en moyenne section de maternelle. Un petit bout de femme qui sait ce qu’elle veut comme sa maman. Son caractère lui joue un peu des tours, têtue elle refuse l’autorité de la maîtresse qui, du coup ne sachant comment la prendre la laisse un peu seule dans son coin. Et la maîtresse me dit qu’elle ne sait rien faire ensuite. Mais moi je sais que ma fille fait des progrès et que si elle ne le montre pas à l’école maman y a droit. Elle engrange tout et me le restitue. J’ai vu l’évolution dans ses dessins, elle réussit à écrire son prénom grâce à maman qui a eu la patience et la sensibilité pour lui faire assimiler le concept et savoir la guider. Je l’ai vu aussi dans ses cadeaux de fête des mères.

Ca me fait sourire, une journée qui nous est consacrée. Mais pour moi c’est tous les jours dans les regards, les sourires de mes enfants, leurs câlins, leurs bisous que je suis heureuse, épanouie dans mon rôle de maman. Pas besoin de jour spécial ni de cadeaux extravagants.

Rien que pour faire plaisir aux copines je vous montre mes petits cadeaux qui m’ont émus, touchés au plus profond de mon coeur de maman car faits avec amour et application par la puce. Et elle m’a avouée :  » Je me suis trompée maman. »

BOHH FETE l’intention y est

 Je vous retranscris le poème :

Combien d’étoiles dans le ciel ?

Combien de poissons dans la mer ?

Combien de feuilles dans le bois ?

Autant que de baisers dans le cœur de l’enfant,

Autant que de baisers  offerts à sa maman.

Publicités

19 réflexions au sujet de « Etre mère »

  1. Que ça fait du bien de lire ton investissement entier dans ton rôle de maman…Bonheur actuel…et plein de souvenirs à partager pour l’avenir…tu as fait le meilleur des choix. J’aime le choix des couleurs de ta fille, gaieté et enthousiasme…Belle journée Bises

    J'aime

    1. Merci Paulette. J’essaie de m’occuper le mieux possible d’eux, je veux qu’ils soient heureux que leur maman s’occupe d’eux et leur montrer tout mon amour. J’emmagasine tout le bonheur de les avoir chaque instant auprès de moi et je me crée des souvenirs à leur raconter plus tard. J’espère toujours avoir fait le bon choix pour leur épanouissement aussi et pas que pour moi.
      Elle adore les couleurs chatoyantes, colorées. Bonne après midi bisous

      J'aime

  2. etre maman c est le plus beau métier du monde et tu le fais très bien .En travaillant c est sur on manque plein de choses importantes mais quand on rentre le soir il y a le bonheur de les retrouver et d écouter leurs petites histoires d école qui nous font bien rire parfois.Quand ils sont pas la ils nous manquent et ça fait un grand vide.La fete des mères c est tous les jours parce qu ils sont la et que c est le plus cadeau de la vie pas besoin d un jour spécial.. meme si votre grande vous fait écrit un poème qu elle a inventé et qui vient de son coeur et qui en dit long sur ses sentiments .On se retient pour ne pas verser sa petite larme et le petit loulou qui arrive avec son pot de fleurs qu il a fabriqué lui meme et qu il a eu .tant de mal a cacher avec bien sur le poème bisous

    J'aime

    1. Merci ma belle de me dire que je fais bien mon travail de maman. En travaillant on en rate des choses c’est sûr mais moi tu vois avec le mien je n’aurais m^me pas la satisfaction de les entendre me raconter leur journée d’école puisque quand je rentrais ils étaient déjà couchés et dormaient. Deux fois par semaine je les posais le matin chez la nounou et ne les revoyais que le lendemain matin. J’ai tout plaqué car les horaires allaient encore changer. Ils parlaient d’un seul après midi de libre par semaine voire pas tous les mercredis de repos etc…
      Question fête des mères c’est vrai que c’est tous les jours pour nous, on a le bonheur de les avoir c’est çà le plus beau cadeau. J’imagine que tu as dû être touchée aussi par les cadeaux de tes enfants qui grandissent et leurs œuvres évoluent aussi. Bisous

      J'aime

  3. Encore un beau billet sur l’amour maternel! Merci P’tite Fee pour partager ces moments de douceur et de bonheur!
    Tres joli ce cadeau de fete des meres! Belle journee, grosses bises.
    Marie

    J'aime

    1. Merci Marie. Dès que je parle de mon rôle de maman ou de mes enfants les mots sortent d’eux m^mes tellement j’ai de choses à dire mais j’ai toujours peur de lasser les gens avec mes articles. Il semble qu’il n’en soit rien vu les commentaires. J’aime tellement raconter ces moments doux auprès de mes enfants pour les garder un peu en mémoire.
      Oui très beau cadeau fait avec amour par ma puce et l’an prochain j’en aurai deux. Bonne après midi, gros bisous.
      Nath

      J'aime

  4. La Petite Parlote n’a pas réussi à attendre jusqu’à dimanche, j’ai eu mon cadeau quand je suis rentrée le soir… c’était très drôle de la voir si pressée et si fière de faire un cadeau à maman.

    En lisant tes réponses aux commentaires je me rends compte que j’ai de la chance avec le travail que j’ai… tout les mercredis, toutes les vacances scolaires… pourvu que ça dure… lol

    Aller bon courage, oui il en faut quand on est maman !!!

    J'aime

    1. Coucou, merci pour ton message. Ma fille aussi voulait me le donner le vendredi en rentrant tous de l’école mais je lui ai dit que c’était dimanche et qu’on allait le ranger dans le meuble et qu’elle me le donnerait ce jour là. Elle a été compréhensive.
      C’est vrai que c’est dur de travailler dans le commerce. Au départ je n’ai pas pris mon congé parental car j’avais des horaires mieux, je travaillais à la station service et je finissais lus tôt car cela fermait avant et du coup je voyais mes enfants mais ensuite ils l’ont fermé pour la refaire et du coup je suis arrivée en caisse finissant à 20H30 au moins 3 fois par semaine. ET la direction a changé et ma responsable a commencé à parler de changements d’heures, de fin des privilèges du mercredi de repos possible alors là j’ai craqué et tout mis entre parenthèses pour me consacrer à mes enfants jusqu’aux 3 ans du petit dernier. Ensuite je vis pour un autre avenir avec mes enfants comme priorité.

      J'aime

  5. j’aime beaucoup ton texte…et que j’ai hâte d’avoir des petits dessins avec mon garçon…il rentre à la maternelle en septembre !
    bises et merci de nous avoir montrer tes cadeaux 😉

    J'aime

    1. Merci beaucoup, çà me touche tous ces petits mots. Mes écrits sont appréciés et çà me pousse à continuer à écrire et vous raconter mes petits moments de vie avec mes petits gnomes.
      J’en suis fière de mes petits cadeaux faits avec tout son amour. Tu verras comme tu seras heureuse de recevoir ses petits dessins. Bises et j’ai adoré ton derier article les autres aussi d’ailleurs.

      J'aime

  6. pas très rigolote la maîtresse de ta filel quand même ! je veux bien comprendre que ce n’est pas facile de gérer plein d’enfants avec des tempéraments forts mais ça n’a pas l’air d’une terreur non plus ! et que tu sois là à l’accompagner c’est fabuleux ! Je crois qu’à 3 enfants je prendrais aussi un congé parental même si je ne me vois pas ne pas travailler ! mais à un moment donné, c’est une évidence sinon à quoi faire des enfants si on n’arrive plus à en profiter ! déjà avec 2 je me rends compte parfois qu’on est + dans la logistique que le partage malheureusement ! merci pour ta magnifique participation 🙂 Ca me touche bcp !

    J'aime

    1. Non elle l’a prise en grippe depuis l’an dernier. Une maitresse qui prend sa retraite à la fin de l’année scolaire. Elle est un peu têtue mais si on s’occupe un peu d’elle elle travaille. Alors j’essaie de mon mieux de l’aider. C’est vrai que c’est fabuleux de pouvoir s’en occuper à plein temps. Moi aussi j’appréhendais mais vu l’ambiance à mon boulot je ne regrette rien. Et envisage autre chose. J’ai bien aimé participer, ravie que çà te plaise. Bisous

      J'aime

  7. Je suis aussi en congé parental mais depuis la naissance de mon 2ème, et même s’il y a des moments difficiles (voire même très difficiles parfois) je ne regrette pas ce choix qui me permet de les voir évoluer et progresser !

    J'aime

    1. C’est sûr que l’on a des moments où çà ne va pas bien, je l’admets mais j’essaie de ne pas le montrer à mes enfants pour pas qu’ils en pâtissent. Mon blog me permet de m’évader un peu du quotidien pesant parfois et rencontrer d’autres personnes, échanger un peu mais je ne regrette jamais mon choix car c’est pour profiter de mes bébés et çà, çà n’a pas de prix.

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s