Mes petits bonheurs

Ma princesse est en vacances depuis une bonne semaine. En fait, le vendredi, ma mistinguette n’a pas eu école. Sa maîtresse était en grève suite à la suppression d’un poste de maîtresse du RASED. Un nom barbare pour un organisme régi par l’Education Nationale. Une enseignante venait une fois par semaine soutenir des enfants en difficulté scolaire dans l’école de notre village mais à la prochaine rentrée cela ne se fera plus. Pas très bonne nouvelle, peut être que la grève arrangera les choses mais pas sùr.

Enfin, qui dit vacances, dit grasse mat, même si avec mes gnomes nous ne dormons pas beaucoup. Nous nous sommes levés un peu plus tard que d’habitude. Je n’étais pas obligée de les réveiller pour les faire déjeuner et les habiller. Ma princesse et mes petits princes traînaient un peu en pyjamas pendant que maman donnait le biberon. On faisait des gros câlins tous blottis dans le canapé. Des petites journées tranquilles bien au chaud dans la maison.

Mardi, pour marquer Mardi Gras, j’ai concocté un petit dessert, des rochers, par ici la recette. Mon homme, patraque en a mangé un histoire de goûter mais il s’est rattrapé le lendemain, tout a disparu en un clin d’oeil. Chez p’tite fée il y a au moins un gourmand voire deux mais qui ?

Les gnomes ont passé leurs journées à se raconter des histoires, gnome 2 était ravi sa soeur était là. La puce a joué à la maîtresse d’école et elle n’était pas tendre. J’aurais pas aimé être son élève,elle est sévère et on a intérêt à écouter. J’y ai même eu droit :  » maman tu m’écoutes ? » Le soir, maman souffle quand ils sont couchés du moins les deux premiers gnomes, numéro 3 prend son dernier biberon un peu plus tard.

Une petite semaine tranquille avec mes gnomes adorables qui m’ont laissé écrire mes articles et qui m’ont donné de belles idées, je vous aime mes bébés. Une source inépuisable de bonheur, de joie de vivre et surtout une mine d’idées qui germent dans ma tête.

La maison est un vrai capharnaüm quand les enfants vident leurs chambres, il faut regarder où on met les pieds. Ils ont décrété ces petits monstres que le salon était leur terrain de jeu. Alors imaginez une grosse serpillère de 35 kg étalée en plein milieu du salon, enfin mon labrador vrai chien à sa mémère, et autour les jouets des enfants, et p’tite fée qui essaie de se faufiler, j’ai perdu mes ailes en route, hi, hi, hi.

Un petit gnome 3 qui est tout sourire, il grandit, bouge de plus en plus et commence à s’interesser à ce qui l’entoure. Bref, de quoi occuper une maman.

Une belle fin de semaine aussi, j’ai fait ce qui me plaisait après mon blog et mes livres, faire de la cuisine. Pour samedi soir une flamiche, mon mari est du ch’nord enfin du Pas de Calais sur la côte ouest et pour ce midi un petit ragoût de porc.

Allez il faut que je vous laisse, le devoir m’appelle. Semaine finie toute en douceur, la vie est belle toute de rose vêtue, petit clin d’oeil pour toi CLA.

Publicités

4 réflexions sur “Mes petits bonheurs

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s