Mes lectures

Noël en Provence : les santons

Les santons de Provence sont des figurines façonnées dans l’argile puis cuites au four. On peut en trouver des simplement peints ou d’autres habillés avec les costumes traditionnels.

Les santons représentent, dans la crèche de Noël, la scène de la Nativité et ses personnages : l’Enfant Jésus, la Vierge Marie, Saint Joseph, l’âne et le boeuf mais aussi les rois mages et les bergers. Mais en Provence, on aime aussi reproduire des scènes de la vie quotidienne d’un village avec ses personnages et leurs métiers traditionnels.

Ainsi la crèche provençale représente toujours un petit monde où évoluent les personnages se dirigeant vers l’enfant roi et l’étable, un paysage avec une colline, une rivière avec un pont et des oliviers.

On retrouve donc toujours les mêmes santons :  les traditionnels communs à toutes les crèches et les autres:

–  l’enfant Jésus, la vierge Marie, Saint Joseph, le boeuf et l’âne qui réchauffent l’enfant de leur souffle.

– les 3 rois mages représentés richement vétus, Melchior, Gaspard et Balthazar venus apporter leur offrande, or, encens et myrrhe. Ils peuvent être représentés accompagnés de dromadaire et d’un chamelier.

– Le vieux et la vieille, Grasset et Grasseto assis sur un banc de la place du village ou debouts bras dessus, bras dessous.

– Le ravi  : l’idiot du village venu se réjouir de la naissance, sans rien offrir représenté les bras levés au ciel.

– Le tambourinaire avec tambourin et galoubet pour témoigner de l’idée de fête.

– Le pêcheur avec son filet et sa corbeille de poissons. Grande symbolique puisque les disciples de Jésus exerçaient ce métier.

– Le porteur d’eau offre de l’eau, une référence au manque d’eau en Provence à une certaine période.

– Le vannier vient offrir un grand panier qui servira de berceau.

– La poissonnière, le bucheron, la jardinière, la fermière, le meunier, le boulanger, le rétameur, le rémouleur, la lavandière.

– L’ange, le messager de la naissance du petit Jésus. Il est suspendu au dessus de l’étable.

La crèche de Noël aurait débuté au Moyen Age. Dans un premier temps, les personnages furent joués par des gens des villages « la crèche vivante » mais petit à petit des figurines en bois, cire, carton pate firent leur apparition dans les églises.

Au cours de la Révolution Française et la fermeture des églises, les crèches vivantes sont de moins en moins représentées. En Provence, les premiers « santoun » font leur apparition permettant de recréer la crèche dans l’intimité des foyers des familles provençales.

En 1803, la première foire aux santons est inaugurée à Marseille. Elle s’y tient toujours de fin Novembre à début janvier. On peut y trouver des santons peints ou habillés mais aussi les accessoires pour confectionner le décor de la crèche.

Publicités

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s