Mes lectures

Saint Nicolas

Aujourd’hui c’est la Saint Nicolas, bonne fête à tous.

Un peu d’histoire pour retracer la naissance de cette fête.

La saint Nicolas est une fête qui s’est inspirée d’un personnage réel, Nicolas de Myre. Il est né à Patara en Asie Mineure, où il succéda à son père comme évèque.

De son vivant,  il fut le protecteur des enfants, des veuves et des faibles. Il fut bienveillant et généreux.

Il serait décédé un 06 décembre dans la ville de Myre en Asie Mineure.

C’est pour cela que de nombreux pays d’Europe dont la France et plus particulièrement l’est et le nord le fêtent à cette date.

Saint Nicolas est devenu entre autres le saint patron des enfants.

Saint Nicolas passe à dos de mule dans la nuit du 05 au 06 décembre dans les maisons pour donner aux enfants sages des friandises.

Il distribue traditionnellement des oranges et du pain d’épices. Les enfants préparent leurs chaussures, une carotte pour la mule et un remontant pour Saint Nicolas, en retour ils retrouvent des présents si ils ont été sages sinon ils ont affaire au père Fouettard.

La légende raconte qu’il aurait ressuscité 3 petits enfants venus demander l’hospitalité à un boucher. celui-ci les aurait tué pendant leur sommeil, les découpa en morceaux qu’il mit au saloir. 7 ans plus tard, Saint Nicolas s’arrêta chez le boucher auquel il demanda le couvert, il lui demanda qu’il  lui serve le petit salé vieux de sept ans. Le boucher prit la fuite et Saint Nicolas ramena à la vie les enfants.

Très belle légende en cette fin d’année, une belle période pour retracer les traditions et contes de Noël, pourquoi pas si cela vous intéresse.

Voici la comptine de la légende de Saint Nicolas :

Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs
Tant sont allés, tant sont venus
Que vers le soir se sont perdus
Ils sont allés chez le boucher
Boucher, voudrais-tu nous loger ?

Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs
Ils n’étaient pas sitôt entrés
Que le boucher les a tués
Les a coupés en p’tits morceaux
Mis au saloir comme pourceaux

Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs
Saint Nicolas au bout d’sept ans
Vint à passer dedans ce champ
Alla frapper chez le boucher
Boucher, voudrais-tu me loger ?

Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs
Entrez, entrez Saint Nicolas
Il y a de la place, il n’en manque pas
Il n’était pas sitôt entré
Qu’il a demandé à souper

Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs
Du p’tit salé, je veux avoir
Qu’il y a sept ans qu’est dans le saloir
Quand le boucher entendit ça
Hors de la porte il s’enfuya

Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs
Boucher, boucher, ne t’enfuis pas
Repens-toi, Dieu te pardonnera
Saint Nicolas alla s’asseoir
Dessus le bord de ce saloir

Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs
Petits enfants qui dormez là
Je suis le grand Saint Nicolas
Et le Saint étendant trois doigts
Les petits se lèvent tous les trois

Ils étaient trois petits enfants
Qui s’en allaient glaner aux champs
Le premier dit « j’ai bien dormi »
Le second dit « Et moi aussi »
Et le troisième répondit « Je me croyais au Paradis »

Publicités

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s