Soirée sexe

Lorsqu’il n’y a aucun programme télé intéressant le soir, une fois les enfants couchés que faire?

Ca y est , je vous vois venir, vous pensez, p’tite fée se lâche et va nous parler de sa vie sexuelle débordante….Pourquoi pas ? J’en  ai bien une quand même, sinon comment aurais je pu concevoir deux beaux enfants et un petit troisième en route. Non, allez je vais vous éviter çà quand même, je ne voudrais pas faire de jalouses. Hi Hi Hi!!!

Je voulais vous parler de nos programmes télévisuels dans notre cher pays qu’est la France. Quand il n’y a rien d’intéressant comme films, mon mari et moi zappons et regardons parfois des émissions culturelles. Et donc lundi soir, rien de bien, quoique mon cher et tendre soit tombé sur une perle rare, une émission dont le titre est affriolant en soi : » Je suis naturiste et je m’assume « . Ben quoi c’est culturel, on s’instruit quand même.

Donc, nous voilà installés confortablement dans le canapé à regarder cette émission qui nous parlait de naturistes. Concept de vie à part entière et pris très au sérieux par les personnes qui avaient choisies d’être filmées. Je connaissais les naturistes dans les campings mais là j’ai appris une chose intéressante et qui est encore rare le « naturiste urbain » et oui çà existe. Vous voyez bien que c’est culturel. Si j’avais pas vu cette émission je n’en aurais rien su et vous non plus peut être.

Bon, donc, le naturiste en question se balade en tenue d’Adam à pied, en vélo en pleine ville de Bruxelles sous le regard des passants amusés ou choqués selon. Lorsqu’il se rend dans des restaurants dont il connaît les patrons il appelle avant pour savoir si il peut venir comme çà sinon par décence il met un paréo. Le top c’est lorsqu’il s’est rendu en boîte de nuit. Ce qui m’a fait rire, souvenez-vous nous sommes en Belgique, c’est l’accent du videur de la boîte qui connaissait très bien le naturiste en question, un habitué selon lui. Imaginez un grand noir baraqué avec un accent belge bien prononcé, c’était pas mal. Je ne m’y attendais pas alors que d’autres ont parlé et un léger accent sans plus. Imaginez la scène , un beau mâle noir vous interpelle et vous dit  » viens faire golong golong dans la casa  »  avec un super accent belge çà le ferait pas. Je ne l’imaginais pas parlant ainsi, çà faisait bizarre comme si on imaginait tous les noirs parlant avec un accent africain. Au bout d’un moment on a laissé tomber l’émission car bon on fatiguait et il fallait se lever le lendemain matin.

Hier, autre soirée instructive, après deux feuilletons de  » Desperate Housewives « , ben quoi j’ai le droit d’aimer non, une émission intitulée  » Les français, l’amour et le sexe « . Emission très intéressante en soi et marrante grâce à un sexologue pas comme les autres qui vous fait rire en parlant de sexe. Il a une façon très naturelle de décrire les choses telles qu’elles sont et n’y va pas par 4 chemins. Le sujet d’hier  était le désir. Comment maintenir le désir chez des couples ensembles depuis de nombreuses années.

Le sexologue faisait une conférence et a d’abord parlé dans un premier temps, des fausses excuses invoquées par l’un ou l’autre des partenaires, et notamment la plus surprenante : le regard de l’animal domestique. Et là dessus, il part dans son délire du hamster dans sa cage qui tourne dans sa roue et qui regarde le couple avec des yeux lubriques, l’assistance riait et nous n’étions pas en reste dans notre canapé imaginant la scène d’un hamster avec des yeux de pervers obsédé. Moi en voyant cette excuse bidon, je pensais chien ou chat quand vous êtes ailleurs que dans votre lit pour faire l’amour, et bien si on peut le faire ailleurs, il faut laisser parler son imagination voyons sinon ce serait monotone. Donc si vous avez des chiens petit gabarit ou des chats sangsues, vous n’êtes pas à l’abri de vous les retrouver sur vous. Ou alors comme moi vous avez un grand chien un peu pantouflard l’après midi ou le soir et qui se met à pousser des gros soupirs, si si je vous assure.

Ce qui m’a agréablement surprise, c’est lorsque un des couples qui acceptait de parler de sa vie sexuelle, sans tabous a avoué avoir des rapports deux fois par semaine, pas toujours les mêmes jours ni les mêmes heures, ni au même endroit et devinez l’âge de ce couple : 76 et 78 ans respectivement. On leur tire notre chapeau.

La suite était intéressante aussi puisque des couples parlaient de la perte de leur désir, des solutions trouvées ou non pour y remédier. Malheureusement, je n’ai pas vu la fin de l’émission, mon mari s’est endormi dans le canapé devant cette émission que pourtant nous avions déjà vu avec un autre sujet et cette fois là jusqu’au bout. Grr….

Publicités

2 réflexions sur “Soirée sexe

  1. morte de rire, pliée en quatre …
    vivant en Belgique, je ne savais pas qu’il y avait des naturistes en pleine capitale !… en hiver j’imagine mal, il fait glacial …
    pour l’accent, c’est celui typique de Bruxelles … ailleurs il est différent et ne s’entend pas toujours …
    je vais regarder à deux fois, avant de me lancer dans les galipettes, les chinchillas lubriques me font froid dans le dos …
    pour les chats sangsues j’ai déjà eu la blague !…

    J'aime

    • C’est vrai que çà m’est venu ce midi en mangeant je repensais au hamster lubrique, et de là j’ai repensé à l’autre émission et le noir avec accent belge, je me suis prise un fou rire avec mon mari et j’ai dit je vais écrire un article sur çà, il m’a dit ok. Je me suis marrée en l’écrivant, ravie que çà ait plu.

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s