La famille

Vaste sujet variant selon les familles.

Eternel sujet de joie, de bonheur mais aussi de disputes, de conflits, de désaccords. Seul un lien fort : l’amour l’empêche de se déchirer irrémédiablement. La famille est là auprès de nous, dans les moments forts de notre vie, dans le bonheur comme dans le malheur.

On se souvient encore qu’autrefois plusieurs générations vivaient sous le même toit. Cela serait-il encore possible de nos jours sans voir éclater des conflits entre ces générations, face à la technologie grandissante qui gère de plus en plus notre vie. Seuls ceux qui le vivent pourraient le dire.

En tous les cas, ma famille au sens large du terme n’est pas un idéal. D’aussi loin que remontent mes souvenirs, il y a toujours eu des conflits. Est-ce le lot des familles nombreuses?

L’entente se maintenait tant bien que mal tant que les grands parents étaient en vie. Ma mère est issue d’une famille de 10 frères et soeurs. Mes grands parents régnaient sur ce petit monde maintenant une certaine paix. Je pense que les enfants ne se disputaient pas par respect pour leur mère handicapée suite à une attaque cérébrale. Sur les dix, sept d’entre eux ont eu des enfants à leur tour. Cela aurait fait beaucoup de monde si tous avaient été réunis en même temps. Ce qui n’a jamais été le cas.

Mon grand père réunissait en général la famille pour Noël, le reste du temps il gérait son épouse et donc avait peu de temps pour organiser des repas. Les enfants rendaient visite c’est tout. Puis survint la mort de ma grand mère, le ciment de la famille. A partir de ce moment là ce fut le début des disputes. La famille se scinda en deux clans distincts qui n’a eu de cesse de se bagarrer pour des histoires d’héritage. Je sais cela fait très « Dallas », « Dynastie » mais je vous assure cela aurait été digne d’une série télévisée. Les enfants, c’est à dire les cousins et cousines, ont pâti des histoires des adultes. Nous sommes 23 cousins et cousines dont certains que je n’ai jamais vu car nés après les disputes. Pourquoi faut-il que cela arrive, alors que certains d’entre nous s’entendaient si bien. Lorsque nous étions petites, avec certaines de mes cousines, nous imaginions vivre ensemble dans une grande maison, fonder chacune notre famille et vivre tous en harmonie. C’était sans compter sans la bêtise des adultes. Aujourd’hui je n’ai plus revu certains d’entre eux. Je ne sais pas ce qu’ils sont devenus. Tandis que pour d’autres je suis leur vie de loin en loin. Et pourtant nous vivons à quelques kilomètres les uns des autres. J’ai moi même fondé ma propre famille et certains membres ne connaissent pas l’existence de mes enfants.

Lorsque je vivais encore chez mes parents, nous avions encore des contacts avec certains de mes oncles et tantes. Là aussi l’accident vasculaire cérébral de ma mère a déclenché un éloignement de sa propre famille. La maladie devrait rapprocher mais au contraire elle éloigne. Pourtant ce n’est pas une maladie contagieuse, ou alors voir l’état de leur soeur, belle soeur leur faisait ‘il de la peine? 

Aujourd’hui grâce à un réseau social mondialement connu j’ai retrouvé la trace de certains membres de ma famille. Nous échangeons quelques nouvelles mais il semble que le lien qui nous unissait soit à jamais rompu. J’en revois certains de temps en temps mais une gène persiste, peut être est-ce moi qui ai du mal ? Que voulez-vous je suis une grande timide.C’est comme si je devais réapprendre à connaître les membres de ma propre famille. Quelle tristesse. Voilà ce que plus de 25 ans de disputes ininterrompues ont fait d’une famille.

Du côté paternel, cela n’a jamais été pareil. Seule la distance a provoqué l’éloignement. En effet , ils étaient 5 frères, trois d’entre eux ont fondé une famille. L’un est parti vivre à Tahiti et a eu ses enfants là bas. Le second est parti vivre du côté de Toulouse et le dernier mon père est resté près de ses parents ( enfin pas loin comme les autres ) comme ses deux autres frères. Le contact se maintenait entre les parents et les trois frères. Les dimanches étaient consacrés souvent au repas dominical chez mes grands parents paternels comme toutes les grandes occasions. Puis survint tour à tour le décès de mes grands parents puis d’un de mes oncles. Ce fut la fin des visites. Le frère restant est parti en maison de retraite. un autre frère est revenu vivre dans le coin après avoir vécu un temps en République Dominicaine, mais pareil le contact a été coupé depuis trop longtemps. Là aussi , on constate que ce sont les grands parents qui maintenaient le lien entre les frères.

Tout ce que je souhaite c’est qu’il n’y ait jamais de telles disputes entre mes enfants. Moi, avec ma soeur, malgré les différents qui ont opposé mes parents et ma soeur, la distance, l’éloignement, l’absence qui pèse sur l’une comme l’autre, nous arrivons à maintenir le lien qui nous unit. Incompréhensible aux yeux de certains ce lien. Chaque retrouvaille est comme une renaissance, on oublie le temps passé depuis la dernière fois. On reprend les discussions comme si nous nous étions quittées la veille alors que des mois sont passés.

Pourquoi les disputes familiales entre certains membres détruisent les liens qui unissaient si fortement les autres ? Je garde encore en mémoire de nombreux souvenirs heureux de mon enfance auprès de mes cousins et cousines. Mon seul regret : ne plus arriver à retrouver l’insouciance, l’innocence de l’enfance et arriver à renouer ce lien. La vie est si courte, pourquoi la gâcher en si vaines disputes ? Seuls les adultes doivent le savoir, puisque ce sont les premiers qui commencent.

Publicités

3 réflexions sur “La famille

  1. la famille, source de joie et de complications
    j’ai les mêmes souvenirs de notre grande famille, j’ai la même tristesse que tout ce soit brisé …
    heureusement notre lien à nous reste fort et j’espère qu’il ne se brisera jamais ! tu es ma petite soeur adorée …

    J'aime

  2. je crois que dans toutes les familles il y a des conflits plus ou moins violents. mon père est fils unique et les conflits sont présents.
    je crois que dans les familles ou il semble ne pas y en avoir, et bien que ce n’est qu’une question de temps.
    Pas trés positif mon point de vue! ;o)

    J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s