Ma famille

Les retrouvailles partie 1

Ca y est enfin, je vous raconte mes retrouvailles avec ma soeur. Je sais que j’aurais dù l’écrire hier mais avec la canicule dehors je me suis cachée à l’intérieur de la maison et j’ai flemmardé, envie de rien faire.

En plus, la rencontre a failli capoter, en effet ma frangine devait arriver de Moliets en bus et s’arrêter à la gare de Dax où je serais aller la chercher mais voilà, lundi je reçois un coup de fil catastrophé de ma soeur limite au point de péter un câble, plus de bus qui partaient du camping alors que les autres années il y en avait et aucun autre moyen de locomotion. Ils arrivent en camping car mais ils l’installent sur leur emplacement avec auvent et après ne préfèrent plus le bouger le temps du séjour. Donc nous voilà dans l’impasse, elle qui voulait aussi venir rendre visite à nos parents commençait à s’énerver de cette situation qui avait changé ses plans.

Donc , elle, sachant que je suis enceinte ne voulait pas m’imposer un voyage jusqu’au camping et vu que je suis pas mal fatiguée. Mais bon, je lui ai dit, je vais venir, pas de souci. Pour nos parents, elle a dû prendre un taxi aller et retour pour leur rendre visite jeudi.

Donc, nous voilà partis mardi matin rendre visite à tatie Sandrine et marraine pour mon gnome 2, bien sûr ses petits monstres ont fait une longue nuit et donc nous sommes partis un peu tard de la maison.

Ouf, 10h ce mardi nous prenons la route tranquillement et première bourde, je loupe la sortie en discutant avec ma crevette. Et me voilà rallongeant la route d’une bonne quinzaine de kilomètres si ce n’est plus pour finalement reprendre la bonne route. 11h, nous sommes arrivés à bon port, un petit coup de fil pour dire mon emplacement de stationnement et la voilà qui arrive toute pimpante dans sa jolie jupe en jeans et un petit chemisier sympa, ma soeur toujours aussi élégante même en vacances au camping. Nous nous sommes pris dans les bras l’une de l’autre faisant fi du regard des gens qui pouvaient passer et nous voir ainsi. Elle a été la première à découvrir mon petit bedon puis sa belle-fille et son mari nous ont rejoint sur le chemin, nous ayant laissé un peu de temps pour nos retrouvailles rien qu’à nous.

Les enfants, dans un premier temps ont fait les grands timides, mais au fur et à mesure de la fin de matinée, ils se sont lâchés. Puis, nous sommes allés manger dans un petit restaurant sympa situé à l’entrée du camping, les gnomes ont fait un peu les fous fous au lieu de manger bien sûr, même qu’en fin de repas gnome 2 s’est mis à saigner du nez. Nous nous sommes affolés un peu vu que cela ne s’arrêtait pas, pensant que cela venait de la chaleur, du soleil peut être. Mais en y réfléchissant après, nous nous sommes souvenus que ce petit monstre s’amusait avec sa fourchette, ne ce serait-il pas donné un coup avec la dite fourchette dans le nez ? Mystère et boule de gomme.

Nous avons ensuite été balader avec ma frangine et Méghane, tatie voulant absolument acheter un petit quelque chose aux enfants. Nous voilà rentrés dans une boutique du bord de la plage ayant papoté tout le long de la route, les gnomes heureux comme tout ont zappé la sieste, pourtant l’an passé les petits s’étaient assoupis dans leurs poussettes mais là ils ont profité jusqu’à l’épuisement de leur journée à la plage. Donc nous voilà à batailler pour savoir quoi prendre aux petits loustics, j’ai cru qu’elle allait dévaliser le magasin, partie comme elle était. Nous sommes enfin ressortis avec les emplettes de la miss tata, un ballon et une pêche aux poissons pour gnome 2 et pour gnome 1 un ballon avec raquette accrochée plus une panoplie de bijoux qu’elle a voulu déballer revenue au camping car. Entre temps, sur le chemin du retour, Méghane lui avait gonflé le ballon. Elle a donc étrenné ses bijoux et a eu l’immense honneur de se voir mettre les bagues aux doigts par tonton.

Nous devions aller à la piscine mais le temps est passé trop vite, à discuter, s’amuser pour les enfants et il était déjà l’heure de penser à prendre la route du retour. Des retrouvailles qui étaient trop courtes à nos goùts pour ma soeur et moi. Nous avons donc décidé que je reviendrai le vendredi si je pouvais et si je n’étais pas trop fatiguée bien sûr.

Nous avons décidé du vendredi car le mercredi, je devais tenir le magasin à la ferme, le jeudi , elle rendait visite aux parents et donc ne restait plus que ce jour puisqu’elle reprenait la route de la Belgique le samedi matin, à cause du boulot pour eux, le lundi aux premières heures, les clients et la torréfaction du café n’attendant pas bien que le salarié ait assumé un peu pendant une semaine leur permettant de venir en vacances et à ma soeur de revenir aux sources dans les Landes chères à son coeur.

Finalement, le sommeil a rattrapé mes gnomes sur la route du retour, 5 minutes après avoir quitté le camping, mes petits anges dormaient du sommeil du juste et ce jusqu’à la maison.

                                                   

Publicités

2 réflexions au sujet de « Les retrouvailles partie 1 »

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s