Ma famille

Le coiffeur

Je ne sais pas pour vous mais chaque fois que je vais chez le coiffeur j’en ressors déçue, me promettant de ne plus jamais y remettre les pieds. C’est ce que j’ai fait pendant plus de 4 ans, non ne soyez pas surpris, je peux me passer du coiffeur vu que j’ai les cheveux longs ondulés sans coupe précise.

Mais voilà mon mari il y a quand même presque 2 ans a eu envie que je me fasse chouchouter un peu après la naissance de notre fils et donc m’a pris rendez vous chez un coiffeur. Et de peur que je n’y ailles pas et pour donner un peu son avis a été jusqu’à m’accompagner avec nos gnomes, ma fille éberluée se demandant ce que l’on allait faire à sa maman chérie et l’autre dormant du sommeil du juste après son énième biberon de la journée.

Donc nous voilà discutant avec une jeune coiffeuse très sympa qui a compris que je voulais changer de mon sempiternel noir pour une couleur plus claire qui attirerait le regard par les reflets du soleil et là dessus elle me propose également un relooking sans toucher aux longueurs de mes cheveux, chose qu’elle avait comprise, ma longueur est sacrée. Elle me dit faites-moi confiance, ce que je n’ai jamais su faire. Et elle décide de cacher le miroir pour que je découvre le tout à la fin.

Elle a fait  un travail magnifique, réussissant l’exploit de me changer la couleur en un châtain clair avec des mèches de couleur différente et me faire une coiffure digne de star sans toucher à la longueur. 

Le hic c’est quand j’ai voulu revenir quelques mois plus tard pour refaire ma couleur, ma coiffeuse avait changé de salon, toujours pour la même patronne mais dans une autre ville. A la place, un coiffeur un peu space qui ne m’inspirait pas ni aux autres nanas présentes d’ailleurs. Il se permettait, très impoli, de vous tutoyer et de vous faire des remarques sans oser dire des critiques sur vos cheveux, le tout je suppose pour draguer les deux midinettes qui avaient à peine 18 ans à vu de nez si ce n’est moins. Cela ne me dérangeait guère j’ai pris cela en plaisanterie mais soit dit en passant elles se foutaient de sa gueule excusez-moi l’expression et il n’avait aucune chance de conclure. En plus au vu de l’odeur je subodorais qu’il aimait boire. Imaginez donc le topo. Je me suis dit c’est que la couleur il va pas trop me la rater. Mais monsieur en avait décidé autrement et sans me demander mon avis il se met à me couper les cheveux soit disant fourchus quand je lui ai dit d’arrêter.  Il a changé la couleur sans me demander mon avis pour un blond foncé en lieu et place de mon châtain clair et me voilà ressortie de chez le coiffeur avec beaucoup moins de cheveux et une couleur des racines qui jurait avec ma longueur et encore je n’ai vu les dégats que quand je suis rentrée car monsieur ne m’a pas montré les résultats et il m’avait délesté d’une belle somme.

Je me suis dit plus jamais de coloration et de coupe chez  ce coiffeur. Bien m’en a pris, un jour j’y suis passé devant, il avait fait couler le salon. Et je l’ai aperçu une fois dans le magasin où je travaillais et le fringant coiffeur avait pris une sacré bouteille, normal quand on la côtoie et pour preuve il en achetait.
Depuis je me fais ma coloration maison bien que j’ai les cheveux longs et ma foi le résultat me plaît, d’ailleurs aujourd’hui j’ai profité de la sieste des gnomes pour me la refaire, il était temps messieurs les cheveux blancs montraient le bout de leur nez, normal au bout de 3 mois. Cela fait du bien de prendre soin de soi. « Parce que nous le valons bien ».
Quand à atteindre la longueur souhaitée pour mes cheveux je dois encore patienter à cause d’un coiffeur indélicat et malotru.
Publicités

2 réflexions au sujet de « Le coiffeur »

  1. Moi je cherche plus, je vais pas retenter le diable. J’aimerais me faire dégrader à nouveau comme cette jeune coiffeuse l’avait fait spontanément sans toucher les longueurs. Mais cela a été la seule qui veuille le faire, j’en avais parlé à d’autres quand je me faisais encore entretenir les longueurs mais elles refusaient sous prétexte que mes cheveux sont trop épais et que cela donnerait trop de volume à ma coiffure. Donc du coup j’oublie le coiffeur, par contre me faire ma coloration moi même ne me gène pas, au moins çà me revient moins cher que le coiffeur tous les mois.

    J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s